Politique

Gbagbo à la CPI : pourquoi l’ État de Côte d’Ivoire s’en mêle (Sidi Touré)

Devant la presse à l’issue du conseil des ministres du 30 octobre 2019, le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement, a répondu à une question sur la requête adressée par les avocats de l’État de Côte d’Ivoire à la Cour pénale internationale (CPI).

« L’État de Côte d’Ivoire n’interfère pas dans les procédures judiciaires, mais c’est dans l’ordre des procédures qu’une interférence peut avoir lieu. Il y a eu 3. 000 morts en Côte d’Ivoire; je souhaiterais que nous puissions avoir de la compassion pour les morts et leurs familles », a dit Sidi Touré, par rapport à la volonté de la État de Côte d’Ivoire, de s’opposer à la requête déposée par la défense du président Laurent Gbagbo, visant à faire obtenir à l’ex Président ivoirien la restitution de l’intégralité de ses droits humains fondamentaux.

Olivier D

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

ccc