Économie

Gestoci – Le ministre Abdourahmane Cissé : “Faire en sorte qu’il n’y ait aucune pénurie en gazoil, super et en butane”

Avec la construction de la nouvelle sphère de stockage de gaz butane A22, la capacité de la Société de gestion des stocks de Côte d’Ivoire (GESTOCI) va passer de 4. 000 tonnes à 6. 000 tonnes à partir de février 2021. Cette assurance a été donnée par le ministre Abdourahmane Cissé, en prenant au mot le directeur général de cette société, Ibrahima Doumbia : « En février 2021, nous allons avoir une augmentation de 10% de la capacité actuelle. D’autres projets sont en cours, tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Nous souhaitons augmenter, de façon très considérable, notre capacité de stockage de sorte à pouvoir faire plusieurs rotations pour mieux servir les pays de l’Hinterland, notamment le Mali, le Burkina Faso… Nous sommes dans une dynamique et nous allons la poursuivre. Ces projets ont un impact positif pour la Côte d’Ivoire et pour les ménages, en terme de disponibilité. Notre objectif est de faire en sorte que nous puissions avoir assez de stockage localement. Il n’y a pas de pénurie et le gouvernement travaille à faire en sorte qu’il n’y ait aucune pénurie en produits blancs (gazoil et super) comme en butane, malgré tout ce qui s’est passé avec la crise du coronavirus. La bouteille de gaz B12 était achetée à 5. 200 FCFA, mais depuis un mois, nous sommes passés à 4. 375 FCFA. Nous veillons vraiment à ce que les populations aient les prix les plus bas. Sur la période 2013-2019, la bouteille de gaz B6 était subventionnée à environ 55%, c’est-à-dire que les populations ne paient que 45% du prix réel. Le niveau de subvention moyen par an de l’État est estimé à environ 45 milliards de FCFA. Cela fait partie des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la vie chère ». Le ministre a aussi indiqué que la consommation ivoirienne de gaz butane est passée à 380. 000 tonnes en 2019 et connaîtra une hausse de 10% en moyenne pour atteindre 900. 000 tonnes en 2030. Il a félicité le directeur général Ibrahima Doumbia et ses collaborateurs pour les importants investissements réalisés dans leur entreprise. « En ce qui concerne le gaz butane, nous avons souvent travaillé à flux tendu, à cause de l’insuffisance des capacités de stockage. A la création de la GESTOCI en 1983, nos capacités de stockage en gaz butane étaient de 2. 000 tonnes reparties en 2 sphères de 1. 000 tonnes. Sous notre direction en 2013, avec la mise en service de la sphère A21 de 2. 000 tonnes, nos capacités sont passées à 4. 000 tonnes. Aujourd’hui avec la construction de la nouvelle sphère A22 de 2. 000 tonnes, nos capacités de stockage en gaz butane passeront de 4. 000 tonnes à 6. 000 tonnes à partir de février 2021. Notre ambition est de réaliser à l’horizon 2025, la construction d’une sphère de 4. 000 tonnes à Abidjan, en vue de porter notre capacité de stockage à 10. 000 tonnes pour tenir compte du niveau croissant de la consommation », a dit, pour sa part, le Dg Ibrahima Doumbia.

Olivier Dion

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

ccc